Cancer du sein

Un peu d’anatomie

cancer du seinLe sein contient de la graisse, des glandes et des canaux. Ce sont ces glandes disposées en lobules, qui produisent le lait qui va circuler et se diriger, grâce aux canaux galactophores, vers le mamelon. L’œstrogène et la progestérone, produits tout au long de la vie d’une femme,  sont les deux hormones qui influencent le fonctionnement des tissus mammaires.

Qu’est ce qu’un cancer du sein ?

Le cancer du sein est une tumeur maligne qui touche la glande mammaire.  Il est caractérisé par la présence de cellules anormales qui se divisent infiniment, ces unités cellulaires ont comme fonction la sécrétion du lait maternel (les  ducto-lobulaires du sein). Ces cellules cancéreuses peuvent se propager dans l’organisme par le biais de vaisseaux sanguins ou lymphatiques, en général, cette propagation prend plusieurs mois à quelques années.
La France fait partie des pays où son taux d’incidence a augmenté le plus vite (+2,4 pour 100 000 femmes par an) sur la période 1980-2005 avec un ralentissement de 2000 à 2005 (+ 2,1 pour 100 000 femmes par an).

Comment survient-il ?

Généralement, on connait les facteurs qui peuvent favoriser l’apparition de la maladie, mais la cause exacte reste encore un mystère. Il faut savoir que 5 à 10 % de cette catégorie de cancer proviennent d’une prédisposition génétique et héréditaire.
Cependant, il existe toujours des facteurs de risque externes tels que :
- L’obésité et le surpoids,
- La consommation excessive d’alcool,
- L’exposition continue à des substances à effet cancérigène,
- Les habitudes de vie sédentaire.

Le traitement est-il efficace ?

Il existe plusieurs types de traitement tout dépend du stade de la maladie et de l’âge du patient, on note alors :
- La chimiothérapie, par administration d’antinéoplasiques,
- La radiothérapie, pour détruire les cellules cancéreuses après une intervention chirurgicale,
- La chirurgie ou mastectomie par ablation de la tumeur cancéreuse,
- La thérapie hormonale, par prise d’anti-œstrogènes et d’inhibiteurs de l’aromatase,
- La thérapie ciblée, par injection intraveineuse du médicament TRASTUZUMAB.

Quelle prise en charge dans ce cas ?

Le praticien doit établir un protocole de soins qui permettra au patient d’être remboursé à 100 %, sur la base du tarif de la Sécurité sociale, pour les soins en rapport avec sa maladie, et ce dans le cadre des Affections de Longue durée (ALD 30), néanmoins, les frais non pris en charge tels que les dépassements d’honoraires et ceux liés aux traitements d’autres maladies que le cancer du sein peuvent être couverts par la complémentaire santé.

Tags:

Comments Closed

Comments are closed.


Warning: Unknown: open(/home/faceauxc42/domains/faceauxcancers.fr/public_html/wp-content/plugins/gotmls/images//sess_090ab237a29a9f7f1223b6a574d40026, O_RDWR) failed: Permission denied (13) in Unknown on line 0

Warning: Unknown: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/home/faceauxc42/domains/faceauxcancers.fr/public_html/wp-content/plugins/gotmls/images/) in Unknown on line 0